https://www.kermeur.com/wp-content/uploads/2018/02/shutterstock_1282728547.jpg
SHARE
http://www.kermeur.com

Faut-il croire les moteurs de recherche qui vous garantissent, comme DuckDuckGo, le respect de votre vie privée ?

Gabriel Weinberg est le fondateur du moteur de recherche DuckDuckGo dont il vante les capacités à défendre la vie privée des utilisateurs. Un discours qui mérite d’être nuancé.

Atlantico : La politique de respect de la vie privée vantée par Gabriel Weinberg, fondateur du moteur de recherche DuckDuckGo, empêche-t-elle pour autant des acteurs extérieurs d’obtenir les données de navigation des utilisateurs ? Quelles sont les limites concrètes d’une telle politique ?

Frédéric Mouffle :

A partir du moment où l’on héberge quoi que ce soit aux Etats-Unis il y a une soumission au Patriot Act de fait. DuckDuckGo héberge ses instances sur les services Amazon qui est en fait pire que Google en termes d’exploitation des données personnelles. Amazon forcément collabore avec les services comme d’autres grands acteurs de l’internet. Si sur les serveurs de DuckDuckGo les  données personnelles ne sont pas stockées il faut noter que pour qu’un programme informatique distant comme un moteur de recherche fonctionne il y a forcément des LOGS. Ce sont des fichiers journaux qui écrivent tout ce qu’il se passe afin d’aller rechercher en cas de problème quel processus a fait défaut et à quel moment.

Les LOGS aident les techniciens à régler les problématiques de panne et autre. A partir de ces derniers on a forcément au minimum  les IP de ceux qui se connectent. Il est obligatoire de récolter des informations sur les utilisateurs en cas de problème pour pouvoir le régler ensuite.

Après il est toujours plus sécurisant de se connecter sur DuckDuckGo que sur Google car dans les faits ils respectent une certaine vie privée ne serait-ce car il n’y a pas de comptes connectés comme le fait Google avec tous ses services associés qui récoltent toutes les données et qui est capable de dire tout ce que l’on fait, a fait ou va faire.

Est-ce que d’autres moteurs de recherche qui ne seraient pas basés aux Etats-Unis et qui appliquent la même politique de protection de la vie privée sont-ils pour autant plus protégés ?

La question c’est de savoir de qui on se protège; Est-ce que l’on se protège d’instances étatiques comme les services des Etats-Unis (particulièrement le cas depuis la rupture de confiance qu’a entraîné l’affaire Snowden). Si c’est votre préoccupation on ne saurait que trop vous conseiller d’éviter les moteurs de recherche dont les serveurs sont basés aux Etats-Unis.

Après si l’on utilise des moteurs de recherche qui ne sont pas basé aux Etats-Unis mais en Europe par exemple, il est vrai que la collecte de données sera moindre mais il faut garder à l’esprit qu’il est toujours possible pour ces entreprises de vendre ces mêmes données à de grands acteurs mondiaux.

On peut éventuellement être plus protégé car l’on est sur une captation des données qui est moindre mais on reste sur les mêmes problématiques qu’induit la fourniture d’un service gratuit en échange d’une récupération des données.

DuckDuckGo se vante de ne pas utiliser de bulle comportementale. Vu l’absence de récolte de données promises, les résultats d’une recherche sur ce moteur seraient les mêmes pour tout le monde. Quels sont les avantages et les inconvénients de l’absence de filtre ?

Parmi les avantages on peut citer l’absence de collecte des données, comme nous l’avons déjà fait et l’inconvénient c’est qu’il faut avouer que les recherches seront moins pertinentes. Google est un service extrêmement performant qui donne des résultats de recherche ultra précis, pertinents et judicieux. Les publicités qui sont suggérées en fonction d’achats que vous avez prévu de faire c’est quand même très utile et les utilisateurs peuvent s’en servir et n’auront qu’à supprimer leurs cookies une fois l’achat effectué.

Ce qu’il faut se mettre en tête c’est que cela ne sert à rien d’aller sur un moteur de recherche qui ne collecte pas les données sur son ordinateur et avoir un téléphone Android configuré avec Google. Soit on anonymise toute la chaîne (ordinateurs, téléphones, objets connectés…) et là on est vraiment dans une démarche de protection de la vie privée soit rien du tout. Et encore, prenons l’exemple d’un foyer avec des enfants, si les parents ont décidé d’avoir cette démarche de protection de la vie privée et si les enfants continuent d’aller sur internet sans prendre de précautions, le lien sera vite fait avec les parents et Google saura, à travers les enfants.

Source : https://www.atlantico.fr/decryptage/3311416/faut-il-croire-les-moteurs-de-recherche-qui-vous-garantissent-comme-duckduckgo-le-respect-de-votre-vie-privee-

Voir + d’articles

SHARE
http://www.kermeur.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *