https://www.kermeur.com/wp-content/uploads/2017/05/shutterstock_701810353.jpg
SHARE
http://www.kermeur.com

Un nouveau gadget lancé par Amazon veut vous aider à choisir vos vêtements… à vos risques et périls

Les dernières failles de sécurité constatées en matière d’objets connectés posent question quant à la sécurité de ceux, tous nouveaux, que s’apprête à commercialiser Amazon.

Atlantico : Amazon va commercialiser une nouvelle version de son assistant personnel, muni d’une caméra, afin que ses détenteurs puissent demander conseil à leurs amis lors de leur essayage de vêtements notamment. Avec toutes les affaires de piratage qui ont fait l’actualité, quels seraient les risques que l’on pourrait anticiper relativement à l’utilisation de cet appareil ? Faut-il s’attendre à des dérives, ou bien tout cela sera-t-il mieux contrôlé ?

Frédéric Mouffle : Cela fait quelques années qu’Amazon a accéléré dans le domaine de l’intelligence artificielle. Elle l’a installée de plus en plus dans sa politique de développement. Désormais, ils concurrencent Cortana de Microsoft, Google Home de Google et Siri d’Apple. On peut noter que la cible concernée par cet appareil est d’abord féminine, axée sur la mode. Les femmes sont une cible qui ne se préoccupe pas forcément des problèmes de sécurité de ces appareils. Elles ont moins l’habitude de vérifier ces choses-là, se contentant d’essayer purement des vêtements.

Les problèmes de sécurité avec ces nouveaux appareils sont multiples. L’un des principaux problèmes est le stockage de données. Amazon va enregistrer les données, sans limites de temps, des possesseurs. Il n’y a pas de contrôle de l’accès des utilisateurs aux données qui sont enregistrées, que ce soit des photos ou des vidéos prises, des vêtements essayés. Des questions se posent aussi sur l’utilisation qui sera faite de ces données. Il faut s’attendre à ce qu’elles soient revendues dans le cadre d’une utilisation commerciale. Avec ces photos, d’une certaine manière, on offre un accès à une source ouverte à l’extérieur vers le domicile des gens. On ne sait pas non plus s’ils peuvent être débloqués à distance après avoir subi un piratage. Ces questions essentielles de sécurité ont été posées au cours du développement. Les ingénieurs ont essayé de les rendre les plus sûrs mais évidemment, le risque zéro n’existe pas. Plus il y aura d’appareils vendus sur le marché et plus il y aura de personnes malveillantes pour essayer de les attaquer pour accéder à leurs données, et évidement, essayer de voir ce qu’il y a l’intérieur des domiciles concernés. Cela pourrait faire comme pour l’application Snapchat où les images étaient réputées être éphémères, alors qu’au final, elles ont été retrouvées, volées et publiées sur internet.

Désormais, les différentes expériences de mise à jour des nouvelles failles sont plus strictes de la part des développeurs qui ont des exigences relevées. La découverte de ces failles peut cependant permettre un bond en avant en matière de sécurité.

Quelles garanties de sécurité l’entreprise Amazon peut-elle avancer aux clients qui se préoccupent du stockage de données personnelles de plus en plus sensibles ?

Amazon est leader dans le Cloud. Ils ont déployé un Cloud qui est très puissant sur le marché. Ils auront les capacités pour stocker ces informations sur leurs propres infrastructures.

Cet espace dématérialisé est évidement sécurisé et dispose d’une équipe qui travaille 24 heures sur 24 sur la sécurité. Cette question est donc bien gérée. Le problème ne viendrait pas des serveurs mais plutôt des vulnérabilités de l’appareil. La question de la prise de contrôle à distance de l’appareil doit encore être tranchée. Dans un autre registre, les utilisateurs pourraient être vus et entendus, ce qui n’est pas anodin.

Amazon va respecter les normes actuelles de sécurité et les protocoles qui permettent de garantir la sécurité de l’utilisation de leur assistant vocal. Les risques doivent être connus des consommateurs. Encore une fois, tout est fait pour assurer la sécurité des données, des appareils, mais tout peut arriver comme on l’a vu avec les télévisions connectées Samsung ou les jouets Vtech où des données et des photos des enfants ont été volées. 

Globalement, on peut dire que les gens ont en tête les précédentes affaires de hacking. Il y a une dizaine d’années, ces faits-là étaient anecdotiques, personne n’en parlait. En cas de hacking, les gens payaient et l’affaire ne s’ébruitait pas. Maintenant, tout se sait, les affaires sont rendues publiques.

Quels pourraient-être les prochains développements de ces appareils ? Pourraient-ils avoir une autre utilité dans d’autres secteurs ?

Avec ces outils, nous sommes sur une utilisation de loisir de ces appareils, mais à l’avenir, la domotique pourrait progresser. Les appareils électroménagers seront connectés et il sera plus simple de les utiliser, même en étant hors de chez soi. Pour l’instant, cette technologie est encore un peu chère, mais à termes, elle va se démocratiser. L’assistant vocal du type de celui commercialisé par Amazon pourrait centraliser tout un tas de commandes de la maison à distance.

Source : https://www.atlantico.fr/rdv/3033673/nouveau-gadget-amazon-veut-vous-aider-choisir-vetements-a-vos-risques-et-perils-frederic-mouffle-amazon-alexa-cortana-siri-assistant-vocal

Voir + d’articles

SHARE
http://www.kermeur.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *